L'analyse toujours très juste de Noémie Lachaud à la mi-temps de Nice-Le Havre.